Tout artiste est lié à une erreur avec laquelle il a un rapport particulier d’intimité | Barthes, Blanchot, Proust

Roland Barthes :

"Blanchot écrit : "Tout artiste est lié à une erreur avec laquelle il a un rapport particulier d’intimité. Tout art tire son origine d’un défaut exceptionnel, toute oeuvre est la mise en oeuvre de ce défaut d’origine d’où nous viennent l’approche menacée de la plénitude et une lumière nouvelle."

(Roland Barthes,
La Préparation du roman,
séance du 27 janvier 1979, Collège de France)

 

Jean-Yves Tadié :

"le fait vrai dont Proust croyait s'inspirer était déjà dénaturé inconsciemment (une plaisanterie de Liane de Pougy devient dans la mémoire de Proust un acte de sadisme de son partenaire). (...) Proust peint une réalité déjà déformée par une maladie de la perception qui est proprement artistique"

(Jean-Yves Tadié, Proust et le roman, Tel Gallimard page 66)

 

Tout artiste est lié à une erreur avec laquelle il a un rapport particulier d’intimité