Proust | ma vie était souillée d'un double assassinat que seule la lâcheté du monde pouvait me pardonner

Dans ces moments-là, rapprochant la mort de ma grand-mère et celle d'Albertine, il me semblait que ma vie était souillée d'un double assassinat que seule la lâcheté du monde pouvait me pardonner.

 

Site marcel-proust.com 2021 | texto

Contact : f7contact@gmail.com

Haut de Page