Dostoïevski | Le prince n'avait fait qu'effleurer leur vie - Mais là où il avait passé il laissait toujours une trace mystérieuse - De là le nombre infini d'histoires dans le roman (des misérables de toutes les classes)

NB. Le prince n'avait fait qu'effleurer leur vie

(...)

- Mais là où il avait passé il laissait toujours une trace mystérieuse.

- De là le nombre infini d'histoires dans le roman (des misérables de toutes les classes)

Dostoïevski, Les Carnets de L'Idiot

Auteur
Oeuvre

Fr | Nouveau (50)